Bilan de l’année 2020

/ / Seasap Lifestyle
serigraphie

Et voilà nous sommes passés à la nouvelle année et 2020 est maintenant derrière nous. Sur l’activité cette année, j’ai gardé la même méthode que depuis 5 ans.

À savoir une offre de flex pour les particuliers ou petite série et une offre en transfert de sérigraphie pour les plus grandes séries. Les textiles venant en majorité de chez IMBRETEX à Quimper. Les clients sont très satisfaits de l’offre. Que ce soit en terme de qualité ou des tarifs proposés. Année spéciale pour beaucoup, la pandémie avec l’arrêt des événements a impacté l’activité avec des temps morts en production au printemps et automne. Pour Seasap ça a été l’occasion de préparer quelques changements. J’avais déjà quelques idées d’amélioration, les différents confinements ont permis de les transformer en réel projets. Alors voici un tour d’horizon.

TRAVAUX DANS L’ATELIER

Pour 2021, Seasap va déménager dans un nouveau local un peu plus grand. Ce changement est dû à une opportunité et va permettre d’intégrer un vrai espace sérigraphie et d’agrandir le show-room. Actuellement l’atelier fait 40m². A la fin des travaux, le nouvel espace de travail devrait être de 60m². Les travaux vont débuter en mai et se dérouler jusqu’en septembre.

SÉRIGRAPHIE

Cela fait quelques temps que je souhaite développer la sérigraphie artisanale sur place. C’est une demande récurrente de la part des clients. Également à titre personnel c’est une méthode que j’affectionne. Elle s’inscrit dans cette dynamique de monter en qualité et de contrôler les coûts. J’ai déjà investi dans le matériel, les premiers tests vont être réalisés courant janvier.

ÉCO-RESPONSABILITÉ

Derniers leviers pour 2021, mettre en avant l’offre de textile recyclé que propose les fournisseurs. J’avais commencé à aborder ce thème ici. Même si l’atelier en lui-même n’est pas très énergivore (les clients sont principalement locaux donc peu de transport. L’activité génère peu de déchets), les t-shirts eux sont très gourmands (produit en masse de l’autre côté du globe). Pour la sérigraphie qui est très gourmande en eau, le projet est d’utiliser l’eau de pluie pour le nettoyage des cadres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *