Ca y est, on vient d’attaquer le premier mois de l’année. Janvier c’est particulier car c’est l’occasion de faire une rétrospective de l’an passé et aussi de formuler les projets qui vont guider la nouvelle année. Quant est-il pour nous?

Voici quelques faits:

Bilan de 2017:

  • L’activité se stabilise pour la partie impression textile et repose désormais sur des bases solides avec un vrai coeur de clients. Plus de 10 commandes traitées chaque mois. Et ça c’est un bon point!
  • Le chiffre d’affaires est en légère hausse. Lentement mais surement 🙂
  • La marque Seasap à été un peu mise de coté dû à un carnet de commande bien rempli pour l’impression. Cela dit, on enregistre quand même plus de 200 vêtements vendus (tous canaux confondus)
  • Le développement de nouvelles techniques d’impression dont la sublimation. Ce process au rendu top qui permet d’imprimer tout types de motifs et couleurs.
  • De belles rencontres avec les différents partenaires tout au long de l’année et de bons moments passés.

Projets pour 2018:

  • En priorité, développer les ventes de vêtements de la collection sur la boutique en ligne et grâce à nos distributeurs. Pourquoi pas également créer de nouveaux partenariat avec des boutiques. Je vais creuser du côté des boutiques saisonnière du bord de mer.
  • Continuer à publier des articles sur le blog, chose que j’avais délaissé ces derniers temps. Avec du contenu varié mais toujours en lien avec l’activité textile.
  • Aller à la pêche aux gros (clients) 😉 Entendez par là de continuer à mettre en oeuvre la stratégie de prospection commerciale. Pour y arriver c’est très simple. Il faut de l’organisation et de la motivation!
  • Le développement de 2/3 concepts que je souhaite mettre en place mais ça ce sera la surprise!

Pfiou il y a du pain sur la planche pour gérer tout ça. Mais on va s’y atteler avec le sourire comme depuis le début de cette aventure. Ah oui j’oubliai le plus important, la majorité des clients ont été satisfaits en 2017 et on va tout faire pour que ça reste comme ça en 2018!

A bientôt,

Elliott