A la base du kitesurf il y a le mot “kite” qui signifie cerf-volant en anglais. Le cerf-volant est   un art et une culture dans certains pays asiatiques comme la Chine et L’Indonésie. En 1977, un premier brevet est déposé pour ce sport d’un genre nouveau. Mais c’est réellement en 1996 que l’aventure commence avec les frères Legaignoux, deux bretons qui conçoivent le premier kite dans sa version officielle et qui déposent le brevet. Quelques temps plus tard, c’est Robby Naish qui rachète la licence en développant le kitesurf sur Hawaii et en démarrant la production a échelle industrielle. Il faut savoir que l’Indonésie est le pays historique pour la production de kite. Le kitesurf est la révolution en tant que sport aquatique de la décennie. C’est un sport en plein développement qui a encore de beaux jours devant lui. De nombreux progrès en terme de performance et de sécurité ont été effectué ces dernières années. Il compte maintenant des déclinaisons en plusieurs disciplines comme la race, le freestyle new-school ou wakestyle, pratique proche du wakeboard et la wave avec planche directionnelle pour la pratique de surf dans les vagues. La fédération FFVL compte pour l’heure 9000 licenciés et 85 écoles de kitesurf. Il y a environ 200 000 pratiquants recensés a travers le monde.

Affaire a suivre…

 Sources: www.playtarifa.com www.carnac-evasion.com www.lekitesurfeur.blogspot.com

L’ancêtre du kite