Monthly Archives: novembre 2012

Airstyle by Toby Braeuer

Toby Braeuer, expert du airstyle en kitesurf, nous fait une démonstration de son art. Et c’est plutôt sympa!

4 raisons de pratiquer le kitesurf

Dans le domaine des sports nautiques, le kitesurf c’est vraiment la révélation de ces dernières années. Ce sport à ouvert de nouveaux horizons, de nouvelles frontières. Certains ont débuté directement le kite, d’autres étaient pratiquants de windsurf ou de surf. Bref, c’est une pratique dynamique. Je vais ici vous expliciter 4 raisons de débuter le kitesurf.

1: Un apprentissage facile et rapide.

Le kitesurf, c’est à la portée de tous. Bien sûr, un petit cours théorique sur le vent est nécessaire pour les plus novices. Mais après quelques cours, on peut rapidement voler de ses propres ailes et avoir ses premières sensations. Il existe déjà de nombreuses écoles qui proposent des cours de kite de la demi-journée à la semaine. Il est également possible d’apprendre avec un proche mais il faut tout de même être conscient du danger.

2: Un transport facile.

Contrairement au windsurf par exemple, c’est presque un plaisir de transporter son matos. Le sac à dos qui contient l’aile est plutôt léger et la board aussi. Le tout rentre facilement dans le coffre d’une voiture moyenne. Plus besoin de barres de toit. C’est désormais plus facile de partir en session avec une voiture et plusieurs potes. Idem pour les départs en voyage.

 3: Un sport complet et divers.

Dû au fait que c’est une discipline jeune et en plein essor, le kite bénéficie d’une évolution régulière. Ces dernières années on a pu voir apparaitre le freestyle, wakestyle, le surf et plus récemment le freestyle en chausses comme en wakeboard. Il y a donc énormément de perspectives quand on débute le kitesurf. Une belle source de motivation.

4: Une incitation aux voyages et à la découverte.

On s’en rend compte chaque jour grace au nombre de vidéos de kite […]

Pas de JO pour le kitesurf

Quelques temps après  l’annonce d’un possible remplacement de la planche à voile par le kitesurf aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, il semblerait que le kite ne soit plus de la partie. Les membres et représentants des différentes fédérations nationales se sont retrouvé à l’assemblée générale de l’ISAF et ont voté pour que la planche à voile reste aux JO avec le support RSX.

Cela nous amène à se poser quelques questions. Il est vrai que le windsurf est un sport historique aux JO mais il est aussi vrai que c’est un sport de moins en moins pratiqué par les plus jeunes (en support course j’entends). La plupart des windsurfers suivent le chemin des championnats nationaux et internationaux comme la PWA tour. Des chemins qui sont par ailleurs bien plus excitants, on a donc pas de mal à comprendre l’intérêt qu’ils suscitent contrairement à un support tel que la RSX.

Il y aussi, la multitude de supports à voile qui existent aux JO et dont on entend rarement parler. La plupart des épreuves se déroulent sur des plans d’eau inadaptés et dans de mauvaises conditions météo ce qui donne un spectacle amoindri.

Pour en revenir au kite, étant donné la jeunesse de la discipline, le nombre de pratiquants est en perpétuelle augmentation. De plus, il est en pleine évolution avec les variantes comme la race, le surf strapless dans les vagues, etc… De plus en plus de kitesurfeurs pratiquent la race d’ailleurs. Je le ressens au quotidien dans mon entourage. Et ce support était idéal pour être intégré en discipline olympique.

Finalement, on peut s’interroger sur le fait que les JO serait une bonne chose pour le kite car la discipline est fondée sur un esprit de […]

Pierre à La Torche

En ce mardi pluvieux, j’ai pensé a une vidéo ensoleillé. C’est donc tout naturellement que j’ai pensé à la vidéo filmée dimanche lors d’une session à La Torche. Soleil et vagues au RDV!

News du lundi 19 novembre

Bonjour, le blog est en cours de restructuration.

 

La barrière des 50nds vient d’être franchi en windsurf

Moment historique dans le monde du windsurf, la barrière des 50 noeuds a été franchi le mardi 13 octobre durant le Lüderitz speed challenge. Après Anders Bringdal c’est au tour d’Antoine Albeau d’affoler son GPS. Récit d’une folle journée de windsurf en Namibie. Antoine et Cédric Bordes ont d’abord tenté de battre le record de vitesse en tandem, ce qui est chose faite avec une pointe à 38,12nds. “Mais durant l’épreuve de tandem, Anders faisait de bons runs et je ne voulais pas louper l’occasion d’aller avec mon gun” explique Antoine Albeau. Ce qui fut chose faite dès le record en tandem battu. Arrivé sur l’épreuve de speed absolu, il a fallu à Cédric et Antoine quelques runs d’adaptations dans des conditions de vent qui n’était pas les meilleurs. Ensuite le vent est monté et les challengers ont commence à jouer avec les 50nds. Antoine a par la suite validé son run à 50nds mais vu le nombre de challengers sur le canal, la vérification officielle à mis un peu de temps. Antoine avait sur son GPS une top speed de 53nds et une vitesse sur 20secondes à 50nds. Selon lui, il serait facile d’atteindre les 52nds sur ce même canal avec un vent de 45nds. Pour les 50nds, le vent soufflait à 40nds. Mais pour le champion, cela va être dangereux. Il nous explique qu’il a chuté peu après son record en accrochant un bout de la berge. Le pire crash de sa vie selon lui. Tout le monde n’aurait pas pu y resister. Cette chute qui à cause des dégâts plus matériels que physique risque néanmoins de l’handicaper car il n’a plus de 5,4 dans son quiver et l’accès difficile au canal […]

Ruben Len10

Pour la vidéo de la semaine en ce mardi de novembre j’ai choisi de vous présenter un personnage plutôt spectaculaire dans son style, Ruben Lenten. Pas de bikini ni de cocotier cette fois mais des gros jumps et kiteloops. Je vous laisse juger:

 

La web série d’Alana Blanchard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alana Rene Blanchard est née à Princeville sur l’île de Kauai, Hawaii le 5 mars 1990. C’est son père qui commence à lui apprendre le surf à l’âge de 4 ans. De là, elle commence la competition à l’âge de 9 ans et depuis, elle consacre sa vie au surf et parcours le monde pour des compétitions et trips.  Le surf, le bien-être et le shopping font partie des éléments les plus importants dans sa vie.  Mais je pense que vous le saviez déjà.

Aujourd’hui ce qui m’intéresse c’est sa nouvelle web serie. En effet, Alana a lancé une web serie il y a 2 semaines. Il s’agit d’une serie diffusée sur YouTube. Les épisodes durent un peu moins de 5 minutes mais les images sont sublimes. La série s’appelle : “Alana: Surfer Girl”. Elle traite essentiellement de la vie de la surfeuse sur son île natale avec ses 2 proches amis surfeuses Leila Hurst et Camille Brady. Elles sont toutes trois mises en scène en surf, plongée et exploration.

Un épisodes est diffusé chaque lundi sur YouTube vous pourrez le retrouver sur la chaine de NetworkA ou bien directement sur le site internet alanablanchard.com

Je vous mets l’épisode de ce lundi, bon visionnage!

Connaissez-vous la planche de kite pliante?

 

 

 

 

 

 

 

 

Une planche de kitesurf pliable qui peut se glisser dans un sac c’est possible? Maintenant oui avec la planche de kite Nomad. Il est désormais possible de partir en voyage sans débourser pour un bagage supplémentaire ou encore d’aller à vélo sur son spot de manière facile. Elle permet également bien d’autres avantages. Selon les constructeurs, malgré sa fabrication complexe, la planche garde une très bonne glisse et est très polyvalente. Cela est notamment dû à l’incorporation de carbone dans les matériaux de construction. Elle conserve également un bon flex qui permet un bon passage de clapot. Le montage se fait grâce à des visses, on vient visser la plaque avec les pads sur la planche. Concernant le prix public, il est de 749€ ce qui est cher pour une planche de kite mais cette somme peut vite étre amortie suivi l’utilisation (voyage, moyen de déplacement…). Sur le plan technique,  les  dimensions de la planche sont de 135 cm x 40 cm dépliée et elle passe à 80 cm x 40 cm une fois pliée.  Le poid est de 3,8 kilos.

La vidéo du fabriquant:

 

Hannah Whiteley, kite en douceur

Ce mardi, on retrouve la pro-kitesurfer Hannah Whiteley dans une vidéo sweet. Rien de mieux pour commencer la journée avec le froid de l’automne!