Monthly Archives: octobre 2012

Michel Bourez à Penhors!

Le tahitien Michel Bourez était le 24 octobre à Penhors dans le cadre de la Red Bull Local Hero.

[ilink url= »http://www.redbull.fr/cs/Satellite/fr_FR/Article/Red-Bull-Local-Hero-Tour-Michel-Bourez-à-la-rencontre-de-la-relève-du-surf-français-021243275132845″]L’article[/ilink]

 

Rewarded, la vie de Gollito

La vidéo est disponible depuis ce mardi. Rewarded, par André Palowski relatant l’histoire et le parcours de Jose Gollito Estredo, multiple champion du monde de windsurf freestyle. Un très beau film de 18 minutes.

 

GoPro Hero 3: plus petite et plus lumineuse

La nouvelle caméra GoPro Hero 3 vient de sortir. Elle est désormais disponible sur le site GoPro. Cette fois-ci elle se décline en 3 éditions: black, silver et white avec des performances qui varient en fonction du nombre de pixels, de la résolution et de l’option Wi-Fi. Les prix vont de 199$ pour la white édition jusqu’à 399$ pour la black édition.

Concernant la caméra en elle-même, elle est 30% plus petite que les précédentes, 25% plus lumineuse et deux fois plus puissante. Je vous mets la nouvelle vidéo commerciale qui est vraiment époustouflante. A noter la présence du nouveau venu dans la team GoPro, le surfeur Kelly Slater. A regarder en HD!

 

Kelly Slater: The Power of the Waves

La vidéo de ce mardi rend hommage à Kelly Slater, 11 fois champion du monde de surf qui vient de remporter le Quiksilver Pro France dans le cadre du WCT. Il y raconte son approche et retrace son évolution dans ce sport. Les images sont sympas et le contenu est intéressant!

 

L’entretien physique du waterman

Avec l’eau froide et les températures qui dégringolent, c’est bientôt la fin de la saison pour certains surfeurs, kitesurfeurs, windsurfeur et autres SUPeurs. Mais qui dit arrêt périodique de l’activité ne signifie pas pour autant que c’est l’hibernage total . Les plus téméraires naviguent toute l’année. Mais ces sports nécessitent une bonne condition physique et mentale. Je vais donc tenter ici de voir ce que l’on peut mettre en place comme programme. Afin de garder la forme pendant les sessions hivernales ou en attendant le retour d’une météo plus clémente.

 

Chaque fois que je retourne naviguer après la pause hivernale c’est toujours la même chose, la première nav’ c’est la galère. J’ai perdu l’habitude, je ride 30 minutes et ça y est je suis mort. Le lendemain je me réveil et j’ai mal partout. Alors comment se préparer pour être plus performant dans sa navigation ?

On peut le faire de deux manières :

-Le sport à la maison, avec peu ou pas de matériel dans l’esprit de la méthode Lafay. Pour ce faire il existe énormément de variantes d’exercice de musculation à faire chez soi. Il faut alors se faire un programme pour la semaine. La forme est variable mais un entrainement de 3 séances par semaine de type ; Lundi/Mercredi/Vendredi avec les principaux exercices complets, pompes, abdo, tractions, flexions…En complément, un footing permet de se maintenir pour le cardio.

-L’inscription dans une salle de sport, cette option à certes un prix, entre 20 et 50 euros par mois en fonction du club fréquenté. Mais elle offre de nombreux avantages. En général, un coach spécialisé est à votre disposition pour vous guider où tout du moins des programmes élaborés par des pros en fonction de vos objectifs sont disponibles. Pour les […]

CLIPHARNESSLINE: Le bout de harnais innovant.

 
 

Clipharnessline
Ces nouveaux bouts, sortis il y a un an mais arrivés en shop récemment sont très innovants. Il s’agit de bouts de harnais un peu spéciaux..
On les reconnaît à leurs couleurs flashs et leur aspect plastique. Ils sont ajustables et la grosse innovation vient du fait que maintenant plus besoin de « détuber » son wishbone pour fixer les bouts ce qui permet un gain de temps et est bien plus pratique.
Il en existe deux tailles : les 20/28 et les 26/34. Et en plus, il paraît qu’ils protègent votre dos en absorbant les chocs dûs à la force du vent dans la voile. Bref, à tester d’ici peu ! Pour info, ils sont disponibles chez Side-Shore à Brest.
Le site web: http://www.clipharnessline.com/
Avez-vous des avis ou retours d’expérience sur ce produit?

Kiteboarding a Salt Island

J’ai longtemps hésité pour la vidéo du jour, pour tout dire mon coeur balançait entre deux. Mais aujourd’hui c’est une courte (une minute et quelques) vidéo de kitesurf qui a été élue. Avec Bruna Kajiya, actuellement championne du monde de freestyle en PKRA et Reno Romeu. Les deux brésiliens s’amusent sur une île de sel. La séquence donne un joli rendu et est plutôt originale. Vidéo lancée par RedBull et découvert grâce a un ami!
Bonne journée!
 

PWA: un mot sur Sylt!

Depuis le vendredi 28 septembre, la dernière étape de la Professional Windsurfers Association réunissant plus de 200.000 spectateurs est déclarée ouverte dans de bonnes conditions de vent à Sylt, au nord de l’Allemagne. Les épreuves de vagues, freestyle et de slalom se sont donc enchainées au cours de ces 10 jours de compétitions avec à la clef, un butin de 120 000€ . Je vous en propose un petit résumé rapide.
Vague (hommes et femmes):
Pour la partie wave, le format a été modifié cette année avec des heats plus longs (15 min). Chez les femmes, c’est Iballa Moreno (Espagne) qui s’est imposée face à sa sœur Daida dans un duel Moreno contre Moreno. Pour les hommes, c’est l’Allemand Phillip Köster qui s’impose face à son rival Victor Fernandez (Espagne) avec en troisième position, Alex Mussolini, espagnol également. A noter que le français Jules Denel s’est fait remarquer en vague avec de bons backloops one hand posés et des tentatives de double backloop. Josh Angulo, présent également après ne pas avoir participé pendant un temps aux épreuves de vague.
 Freestyle (hommes):
Après les épreuves de vague, s’enchaine aussitôt l’épreuve masculine de freestyle dans un vent constant. De quoi envoyer des moves en petite toile. Malgré les belles prestations de Kiri Thode (Allemagne) et Van Broeckhoven (Belgique), C’est le Vénézuelien Jose Golitto Estredo qui domine largement les heats. Plus précis et explosif, il est un cran au dessus sur l’épreuve.
 Racing (hommes):
Les épreuves de vague et freestyle terminées, la PWA fait place à la dernière étape de slalom dans des conditions très lightwind. On a ainsi pu voir certains coureurs sortir des voiles de 9.6m quasiment neuves qui n’ont pas été utilisées sur la saison. A ce vent faible se rajoutent les paquets d’algues, […]

Phillip Köster pour Volkswagen!

Une petite pub très accès windsurf pour ce mardi avec le champion Phillip Köster. Soyez très attentif, il y a un record mondial dans cette vidéo!

 

 

RedBull donne des ailes aux sports extrêmes.

Vous l’avez remarqué j’en suis sûr. RedBull est présent sur quasiment tous les évènements sportifs dès que la discipline est rangée dans la catégorie « extrême ». Et quand ils sont présents, ils ne font pas semblant. Cet article va vous expliquer les raisons de cette forte présence ainsi que son organisation.
Depuis que la RedBull est commercialisée en France, on a pu voir fleurir les événements sponsorisés par la marque. C’est un choix particulièrement judicieux car ces sports véhiculent très bien les valeurs de la marque qui sont vitesse, sensations fortes, dépassement des limites…Et c’est totalement la cible de RedBull c’est à dire les jeunes sportifs pleins d’énergie. A noter que ce sponsoring sportif représente 15% du chiffre d’affaires de la marque.
S’agissant du kitesurf, la marque sponsorise les rideurs de haut niveau. On peut citer la jeune espagnole Gisela Pulido ou encore Aaron Hadlow, l’un des maitres du freestyle. Redbull a aussi organisé en avril dernier, la RedBull Kite Quest, une chasse au trésor en kitesurf autour de St-Malo avec 50 participants, pros et amateurs avec une malle remplie de canettes RedBull à la clef. Un joli coup pour la marque car l’événement a été un succès avec de bonnes conditions météo.

Redbull a également crée un événement plûtot impresionnant. La RedBull Storm Chase, cet événement se déroule lors de violentes tempêtes avec environ 10 beauforts. L’idée est que les meilleurs windsurfers mondiaux affrontent la nature et donc chassent les plus grosses tempêtes à travers la planête. Vous pouvez d’ailleurs vous inscrire dès maintenant sur le site redbullstormchase.com. Le jury décidera des 50 participants et des 3 tempêtes qui feront office de spots pour la compétition.
RedBull est aussi présent dans le surf et windsurf et sponsorise […]